Finance USA

Sep 2 2019

Prix m2 immobilier Bordeaux (33), immobilier prix.

#Immobilier #prix



Prix m2 immobilier Bordeaux (33)

  • effiCity
  • /
  • Prix m2 immobilier
  • /
  • Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes
  • /
  • Gironde
  • /
  • Bordeaux (33)

Prix m2 Bordeaux

Mise à jour : mai 2018

Quel est le prix moyen au m2 de Bordeaux ?

Appartement (fiabilité forte)

Maison (fiabilité forte)

Quelle est l’évolution du prix au m2 ?

effiCity vous propose une estimation de votre bien immobilier, appartement ou maison, situé dans la ville de Bordeaux

Immobilier Bordeaux : un marché très dynamique

Consultant immobilier effiCity à Bordeaux (Tél. : 06 99 45 88 09)

Pouvez-vous nous présenter le marché immobilier bordelais et ses caractéristiques ?

En 2016 comme en 2015, le marché Bordelais n’a cessé d’augmenter. 2016 confirme le maintien et l’augmentation des prix avec un fort dynamisme qui a surpris plus d’un professionnel et le particulier tout d’abord. Les grands projets d’aménagement et la notoriété très positive de la ville, en France comme à l’étranger, encouragent les vendeurs et sécurisent les acheteurs.

Tous les acteurs du marché sont globalement raisonnables, tant côté acheteurs que côté vendeurs, mais cela suscite quand même un certains surréalisme de quelques particuliers. Les conditions de financement ont été encore très favorables en 2016 ce qui est historique, cela a permis à « La belle endormie » de prendre son envol et d’arriver à des prix au m² jamais pratiqués.

Les prix de vente réels, que nous collectons très régulièrement, sont cohérents, en adéquation avec l’offre et la demande.

L’attractivité est bien entendu une donnée cruciale, car cela attire un nombre important de potentiels acquéreurs, français ou étrangers, investisseurs ou primo-accédants, ayant un pouvoir d’achat parfois important et des garanties de financement solides.

D’un point de vue de l’habitat, Bordeaux bénéficie d’un environnement architectural ancien, de grande qualité et parfaitement préservé. Mais la ville offre désormais une grande diversité. Échoppes traditionnelles avec ou sans jardin, petits ou grands appartements de caractère, côtoient dorénavant les constructions neuves, qui répondent à toutes les normes actuelles.

De même, le cadre de vie varie beaucoup selon les quartiers : bourgeois, branché ou populaire, animé ou résidentiel, étudiant ou familial. Il y en a pour tous les goûts !

L’ouverture de la LGV en 2017 bien sûr, l’implantation de nouvelles entreprises ou le développement des leaders locaux, la bonne santé de l’aéronautique et du secteur du numérique notamment, vont encore très largement soutenir la demande des cadres qui souhaitent s’implanter ou acheter simplement un pied-à-terre avant d’emménager plus durablement.

Bordeaux est l’une des villes les plus dynamiques et elle le restera encore quelques années, tant que la volonté politique et économique de la ville favorisera son développement. Bordeaux poursuit sa mutation, entamée sous l’ère Chaban-Delmas. La qualité de vie attire toujours plus de monde, et le Plan Local d’Urbanisme (logement, transports, écoles. ) accompagne cette augmentation constante de la population.

Préférence de cœur des Français, Bordeaux doit maintenant parvenir à installer davantage d’industries et de services afin de proposer des emplois durables. L’augmentation de la capacité de production locale, aujourd’hui encore trop dépendante, en sous-traitance, du reste de la France, sera le facteur clé de réussite de ce défi territorial.

C’est ce développement global et structurel qui déterminera l’évolution du marché immobilier, toujours connecté aux réalités économiques. Bordeaux est à l’aube d’un nouveau cap à franchir. visible à l’horizon !

Y-a-t-il des quartiers de Bordeaux à privilégier pour un achat immobilier ?

Le centre de Bordeaux, parfaitement préservé et restauré, est redevenu ces dernières années un secteur très recherché. Certaines écoles supérieures, qui avaient décidé de s’implanter dans les villes périphériques, sont même revenues s’installer intra-boulevards. L’hyper-centre bénéficie d’aménagements spécifiques destinés à éloigner les véhicules au profit des piétons, vélos et transports en commun. Les prix vont encore s’apprécier, et le cœur historique continuera d’attirer un grand nombre d’acquéreurs.

Les quartiers en plein essor, tels que les Bassins à flot au nord, la Gare / Belcier (Euratlantique) au sud, la Bastide et Brazza rive droite, vont poursuivre leurs aménagements et offrir des opportunités d’investissement, avec de belles rentabilités à moyen et long terme.

En pleine mutation, le secteur Saint Michel / Capucins restera un secteur dynamique du marché, avec un nombre important de transactions. Les nombreux réaménagements urbains déjà réalisés, ou prévus en 2016, vont continuer à valoriser ce quartier.

À proximité, Victoire, Nansouty et Sacré Coeur bénéficieront aussi de projets de réhabilitation, cours de l’Yser par exemple. En discussion depuis un moment, le renouveau de la place Nansouty se fait attendre. ou pas. Ce quartier devient de plus en plus prisé, pour ceux qui recherchent le calme et “l’esprit village”, tout en étant à proximité du centre plus animé et de la gare.

D’autres quartiers encore plus résidentiels, tels que Jardin public, Fondaudège, Saint Seurin et Saint Genès, où les prix au m2 se sont déjà appréciés depuis quelques années, constituent un objectif de recherche privilégié pour certaines familles. La rareté des biens proposés sur ce segment de marché déterminera le rapport de force entre les acheteurs et les vendeurs, et donc les marges de négociation.

Dans un style bien différent, Mériadeck a entamé aussi son renouveau, avec quelques réhabilitations en cours qui devraient redonner une certaine valeur à ce quartier spécifique.

Enfin, aux Chartrons, qui a gagné sa renommée, les enjeux se situent maintenant au-dessus du Cours du Médoc, en direction des Bassins à flot.

Tous les quartiers de Bordeaux restent donc intéressants, selon le projet et le budget. Et les écarts de prix moyens au m2 entre les quartiers vont avoir tendance à se réduire.

Comment voyez-vous évoluer le marché transactionnel à Bordeaux ?

La tendance haussière de 2015/2016 va se prolonger en 2017, en fonction des taux d’emprunts qui sont annoncés en hausse. On peut donc conclure que la hausse sera un peu moins importante mais nous n’en sommes pas tout à fait certains vu le dynamisme mondial pour la ville.

L’immobilier bordelais va maintenir un niveau d’activité élevé et le nombre de transactions continuera d’augmenter. De l’avis unanime des experts, en 2017, les prises de décision seront de nouveau plus rapides et le marché sera encore plus dynamique.

Les acquéreurs s’arrachent les biens dès qu’ils apparaissent en publicité. Nous vivons un marché qui bascule en la faveur des vendeurs et de moins en moins des acheteurs. Les vendeurs prennent le pouvoir sur le marché.

effiCity apporte des solutions concrètes et innovantes aux attentes des particuliers. En très fort développement à Bordeaux, notre agence “nouvelle génération” gagne des parts de marché face aux agences traditionnelles et permet aux consommateurs de bénéficier de plus de services pour moins de frais.

L’expertise des agents indépendants, exclusifs sur leur quartier, est un parfait complément à la plateforme web effiCity et à son réseau national. Dans cette approche globale, effiCity propose à chaque étape du projet immobilier, de l’estimation initiale à la transaction finale, des services adaptés et de qualité.

Notre chiffre d’affaires et nos effectifs sont en forte croissance à Bordeaux : Rejoignez nous.

#####


Written by FRANCE


%d bloggers like this: