LATEST NEWS

4 règles d’or pour parler d’argent en entretien d’embauche, calculer prétentions salariales.

4 règles d’or pour parler d’argent en entretien d’embauche, calculer prétentions salariales.

#Calculer #prétentions #salariales



4 règles d’or pour parler d’argent en entretien d’embauche

A quel moment doit-on parler salaire en entretien d’embauche ? Comment déterminer ce qu’on vaut précisément ? Comment procéder pour formuler sa demande ? Voici 4 règles d’or pour parler argent lors de vos entretiens d’embauche.

1°) Ne jamais en parler lors du premier entretien

Sauf si votre interlocuteur aborde le sujet, il est toujours mal vu d’évoquer la question de la rémunération lors du premier entretien. En effet, le recruteur sera toujours plus enclin à écouter une personne qui témoigne d’un intérêt pour la mission et l’entreprise plutôt qu’une personne qui donne l’impression de ne s’intéresser qu’au salaire. Or aborder les questions de la rémunération dès le premier entretien risque de véhiculer cette image. Sauf par exemple pour une mission saisonnière ou à la rigueur un court CDD, les processus de recrutement se déroulent en plusieurs étapes et donc en plusieurs entretiens. Tâchez de procéder par ordre : rendez vous désirable lors de la première partie du recrutement, par votre personnalité, vos atouts, vos motivations, votre force de conviction. Seulement une fois que vous serez devenu un candidat désirable, vous pouvez commencer à parler rémunération. Votre marge de négociation sera nécessairement plus élevée.

2°) Renseignez vous sur les standards du secteur à poste équivalent

Pour que votre demande soit recevable, il vous faut viser le bon créneau. Question de crédibilité. Si vous annoncez des prétentions salariales bien au-delà du marché (le « marché » est défini par les salaires versés à poste équivalent dans les entreprises concurrentes), vous passerez au mieux pour un prétentieux, au pire une personne désintéressée ou en décalage avec la réalité. Si vous annoncez des prétentions en deçà du marché, vous risquez d’être sous rémunéré en cas d’embauche, surtout si vous avez affaire à un recruteur peu scrupuleux qui y verra l’opportunité de réduire ses coûts ! Vous pouvez obtenir une estimation de votre salaire sur les études publiées par différents cabinets comme hays. Une autre information à bien maîtriser pour cette négociation consiste à savoir convertir votre salaire brut en net puis en coût total employeur afin de savoir si ce que vous visez (salaire net) entre dans le budget de l’entreprise (coût total).

3°) Définissez votre valeur marchande

La détermination de votre « valeur marchande » fait suite à votre analyse des standards du secteur, et vous permet d’affiner votre calcul. Vous n’analysez non plus les éléments extérieurs mais vos caractéristiques propres en tant que candidat. Pour cela, il convient de se poser les questions suivantes : qu’ai-je fait au cours de ma carrière? Quel est mon âge ? Quelles responsabilité s ai-je exercées jusqu’à présent ? Combien de temps ai-je travaillé dans ce secteur d’activité ?

4°) Annoncez toujours une fourchette

Une fois que vous vous êtes rendu désirable et que l’entreprise est sur le point de vous embaucher, que vous vous vous êtes renseigné sur les standards du secteur et que vous connaissez votre valeur marchande, vous êtes prêt à passer à l’action et à mettre le sujet sur la table. Dans la manière de présenter les choses, détail d’importance, il vous faudra annoncer une fourchette. Une fois de plus, celle-ci doit être définie avec raison pour conserver votre crédibilité. En fonction de tous les éléments préalablement déterminés, définissez le minimum acceptable pour vous (le bas de la fourchette), puis le montant qui vous donnerait entière satisfaction (la borne haute). Tenez-vous à cette fourchette, cela vous permettra d’avoir un cadre lors de votre négociation.

Conclusion

Quant à savoir qui doit aborder le sujet en premier, aucune règle précise, c’est à vous de juger ? Notre seule recommandation serait d’attendre d’être « désirable » si c’est vous qui mettez le sujet sur la table. Ceci dit, pas de raison de fuir le sujet si votre recruteur fait le choix d’en parler dès le premier entretien, c’est pourquoi vous devez être prêt à en parler à tout moment.

#####


4 règles d’or pour parler d’argent en entretien d’embauche, calculer prétentions salariales.

Apartments News Auto News Car News Credit News Insurance News Loan News Top News Pharma News Real Estate News Rental News Travel News USA News 4 règles d’or pour parler d’argent en entretien d’embauche, calculer prétentions salariales.

Written by FRANCE


Leave a Reply